meilleurs espoirs
Crédit: Les Agents Libres

Meilleurs espoirs 2022 – Les choix 32 à 22


Ma passion pour les repêchages date de 2003 ou Marc-Andre Fleury avait été sélectionné 1er au total par les Penguins de Pittsburgh. J’étais très loin de me douter à l’époque que ce repêchage serait l’un de plus prolifique de l’histoire de la NHL avec plusieurs gros noms dignes du Temple de la renommée.

Chaque saison depuis, je m’amuse à scruter le plus grand nombre d’espoirs possible et en dresser une liste personnelle. Des bons, mais aussi de moins bons choix au fil du temps.

Cette année, plusieurs individus, certains connus plus que d’autres, dont mon collègue J-F Charles dans son texte d’hier: La folie du repêchage, ont décidé de s’afficher publiquement contre le volume de listes différentes qui sont sorties cette année. J’ai donc décidé de publier une liste. Dans ma liste, vous trouverez une brève description de mon évaluation de certains aspects du jeu de ces espoirs, mais aussi une comparaison avec des joueurs actifs.

À noter que cette liste n’est pas un Mock Draft. C’est le fond de ma pensée sur qui aura le plus gros impact sur son équipe respective quand l’heure de la retraite aura sonné.

Voici donc sans plus tarder, les espoirs 32 à 22 pour l’édition 2022.

Bonne lecture!

32. C. Jiri Kulich (CZECH), 6p, 172 lbs:

Kulich s’est démarqué lors du tournoi U18 plus tôt au printemps 2022. Il a terminé au premier rang des marqueurs du tournoi avec 9 buts en 6 matchs. Dans la NHL, Kulich pourrait s’avérer être un joueur de milieu d’alignement et obtenir quelques minutes sur l’avantage numérique pour utiliser son lancer sur réception.

Plafond: Victor Olofsson          Plancher: Artturi Lekhonen

31. D. Pavel Mintyukov (OHL), 6p1, 197 lbs:

Plusieurs ont Mintyukov entre le 10ème et le 20ème rang cette année. Une production de 62 points en 67 matchs dans la OHL amène automatiquement un ‘’Hype’’ sur un défenseur ayant déjà le gabarit pour faire face à des hommes. C’est au niveau de son IQ où j’ai mes réserves, mais Mintyukov pourrait me faire mentir plus tôt que tard.

Plafond: Dimitri Orlov          Plancher: Dimitri Kulikov

30. D. Tristan Luneau (LHJMQ) 6p2, 188 lbs :

Il a selon moi le profil parfait du 4e, 5e défenseur dans la NHL en 2022. Bonne première passe, bonne vision du jeu et en plus, Luneau est très à l’aise sur patin. Certains doutes sur sa production offensive l’ont fait glisser de quelques rangs dans mon classement, mais une longue carrière attend cet ancien premier choix au total de 2020 de la LHJMQ.

Plafond: Rasmus Andersson          Plancher: Erik Cernak

29. D. Calle Odelius (SHL-JR) 5p11, 185 lbs:

Deux mots pour décrire le jeu de Odelius, simple et efficace. Très rarement pris en mauvaise position, il peut aussi jouer sur l’avantage numérique et agir comme QB dans ces situations. Sa prise de décision est déjà assez développée et il sait comment trouver des lignes de tir en zone offensive.

Plafond: T.J Brodie          Plancher: Brett Kulak


Luneau, Jiricek, Gaucher
Photo: Les Agents Libres

28. D. Noah Ostlund (SHL-JR) 5p11, 163 lbs:

Ostlund a bénéficié du fait qu’il jouait sur le même trio que Ohgren et Lekkerimaki pour ‘’booster’’ ses statistiques offensives cette saison. Ostlund n’a pas les qualités offensives de ces derniers, mais il offre un jeu complet et solide. Je m’attends à le voir à l’aile dans la NHL sur un 3e trio et pouvoir dépanner dans d’autres situations.

Plafond: Erik Haula         Plancher: Rem Pitlick

27. C. Nathan Gaucher (LHJMQ) 6p3, 207 lbs:

Comprenez-moi bien, je suis 99,9% sur que Gaucher jouera dans la NHL et j’aime son profil. Un autre joueur qui se démarquera dans les séries et qui excelle déjà malgré son jeune âge en situation de désavantage numérique. On ajoute à ça le physique imposant, une denrée rare dans la NHL de 2022.

 Plafond: Nicolas Roy          Plancher: Ondrej Kase

26. D. Lian Bischel (SHL) 6p5, 216 lbs:

Un coup de patin très fluide pour son gabarit, Bischel est déjà prêt pour l’autre niveau ayant joué la majorité de la saison avec des hommes dans la ligue élite suédoise. Les gros défenseurs mobiles ont la cote en 2022 et Bischel pourrait tirer son épingle du jeu avec un jeu aussi mature à un si jeune âge.

Plafond: K’Andre Miller            Plancher: Nikita Zadorov

25. D. Seamus Casey (USHL) 5p9, 162 lbs:

Le défenseur du programme américain a beaucoup d’habiletés avec la rondelle. Il peut contrôler le jeu et te faire bondir de ta chaise à tout moment. Certain l’ont beaucoup plus loin, mais Casey représente ce qu’est un choix high risk, high reward et dans mon livre à moi et peu de défenseur peuvent se vanter d’avoir un répertoire comme le sien.

Plafond: Kevin Shattenkirk          Plancher: Conor Clifton

24. D. Owen Pickering (WHL) 6p4, 178 lbs:

L’équipe qui repêchera Pickering ne le regrettera pas. Un défenseur de 6p4 de 18 ans qui patine avec aisance et fluidité et qui en plus a une vision du jeu au-dessus de la moyenne. Il devra cependant améliorer son tir en général.

Plafond: Jonas Brodin          Plancher: Ben Chiarot

23. A. Isaac Howard (USHL) 5p10, 182 lbs:

Howard est un expert pour créer le chaos dans la zone adverse. Cette saison il a réussi à amener son jeu offensif à un autre niveau et il pourrait devenir un joueur top 6 pour compléter un trio avec deux joueurs qui ont besoin d’une bougie d’allumage.

Plafond: Andrew Mangiapane          Plancher: Ben Hagel

22. D. David Jiricek (CZECH) 6p3, 189 lbs:

Certains experts voient Jiricek être le premier défenseur sélectionner dans ce repêchage, je ne suis pas du même avis. Le package Jiricek est intéressant certes, mais un manque de IQ hockey est visible dans son jeu et je crois que ça le rattrapera quand il affrontera les meilleurs au monde.

Plafond: Ryan Pulock          Plancher: Josh Manson

Voici ce qui complète le premier tiers de mon évaluation. La suite demain!


Meilleurs espoirs 2022
Photo: NHL.com/Les Agents Libres

Autres articles